Ne l'ébruitez pas

Vu l'heure, je devrais dormir. Sauf si, disons, des hordes de moustiques se seraient acharné sur moi comme à leur accoutumée.

En fait la formule est simple :

  • Ouvrir la fenêtre en grand
  • Laisser allumer un moment
  • Ne pas mettre de Tshirt
  • ????
  • Profit

J'aurais pu mettre de l'enscantimoustique, si j'avais eu quelqu'un à protéger sous la main. Mais Totoro est fort, il n'a pas besoin de ça.

Notez que cette formule peut également servir à avoir le nez qui coule quand les nuits se rafraîchissent d'un coup. Ne me remerciez pas.

Et les kanjis c'est facile à lire, il suffit de les écrire avec la bonne police.
Et mettre des furiganas pour qu'on puisse savoir que ce gros pâté c'est odoru.

<`^`> c'est la 40ieme fois qu'il le dit devant temoins qu'ils sont du CP9
<`^`> faites une annonce dans le journal tant que vous y etes
<`^`> "services secrets du gouvernement"
<`^`> "ne l'ebruitez pas"

Et depuis hier minuit, je n'ai plus de téléphone. Orange, jugeant que je n'étais pas un client assez rentable, m'a simplement viré sans sommation aucune. Genre avant ils me prévenaient "attention vous n'avez plus que quelques jours pour recharger votre compte". Là non. Ou alors ce fut noyé dans les SMS de Katas, mais allez raconter ça au juge. "Vous allez me dire que ce gars là envoie tellement de SMS qu'il serait intéressant de créer un site internet les rassemblant ?!". Ca ne tiendrais jamais. Si Thomas faisait des trucs intéressants ca se saurait. Ou pas.

JE NE M'EGARE PAS. Par contre je n'ai plus de téléphone donc, j'ai gagné les services d'une très aimable secrétaire qui réponds à ma place pour dire que le numéro n'est plus attribué. Et pas la peine de négocier avec elle, elle sait combien je suis un homme très occupé et refusera de me passer l'appel.

Après m'être promptement renseigné, il paraîtrait que "il n'y a plus rien à faire". Information concise mais on ne peut plus claire. Il faut repartir de zéro, avec un nouveau numéro donc. Je m'occuperais de ca à l'occasion. "Ou pas", vous préciserait quelqu'un qui commence à bien me connaître.

Et à écouter les cowboys fringants avant de dormir me coucher, je pense en québecois. Et je vous affirme que ca fait bizarre. Vite, écouter les trois accords pour remédier à ca, tabarnack.

Sur ce, je laisse Yuki vous souhaiter bonne nuit.


Aucun commentaire


Laisser un commentaire

Nom : (obligatoire)
Email : (facultatif, sert à afficher un Gravatar)
Site web : (facultatif)
Antispam (écrire plop) : (obligatoire)

Enregistrer les informations dans un cookie