Gardaland

Ce weekend, nous étions à Gardaland. Une équipe de 9 braves, menés par Wolf qui a prévu un plan parfait.

Vendredi soir, direction Aix pour me faire récupérer au passage du convoi des 2 voitures réquisitionnées. J'en profite pour acheter Zelda : Phantom hourglass, qui m'aide à patienter.

Étape à Nice, on mange puis dort quelques courtes heures avant de repartir à 3h30 du matin...

On traverse une tempête de grêle (!), mais le soleil revient heureusement rapidement.
On goûte un Kinder que je n'ai jamais vu en France (je pourrais donc dire qu'il n'existe pas en France) : Happy Hippo. Un peu comme les Kinder Bueno mais en moins bon.

Et on arrive \o/

S'en suit donc toute une journée d'attractions. Il n'y a pas beaucoup de monde, les files d'attente sont très courtes ce qui nous permet d'enchainer toutes les attractions. Il y en a quelques unes d'assez originales, comme le "Sequoia Adventure" qui laisse la tête à l'envers, ou le "Tunga" avec un parcours en barque au milieu d'automates tellement mal faits qu'on rigole beaucoup. :)

Le seul que je ne ferais pas, c'est la tour de chute libre (même si elle n'est pas aussi haute que dans d'autres parcs). *peur*

Le soir venu, il faut rentrer. Le trajet aurait pu être aussi facile qu'à l'aller, mais comme on a plein de temps devant nous, le Destin a préféré s'en mêler (histoire qu'on rigole encore un peu).
Comparez juste le trajet normal, et le trajet réalisé.

Un premier détour quand Dixie nous sème pendant que je me débat pour récupérer le ticket à l'entrée de l'autoroute. Un embranchement, on prend au hasard, et on part vers Vérone. Une grosse demie heure pour faire demi-tour.

Un second détour quand il y a un accident avec une voiture arrêtée au milieu de l'autoroute. Mes réflexes vidéoludiques nous sauvent la vie in-extrémis, mais le temps qu'on se remette de nos émotions Dixie prend discrètement une sortie de l'autoroute. Re-demi-tour.

À 23 heures je passe le volant à Wolf, qui se chargera de magnifier la fin de notre voyage en nous emmenant vers Turin, histoire de visiter un peu les Alpes. Tout ça grâce aux panneaux qui tentent de faire passer le Tunnel de Fréjus, au cœur des Alpes, pour la ville de Fréjus, juste à côté de Nice.

Imaginez nos fous-rires lorsque Wolf nous réveille pour nous faire part de ses doutes, que Laurie confirme qu'on a fait un *petit* détour, que la température extérieur diminue copieusement, que le voyant du réservoir d'essence s'allume, et que l'on fait un demi-tour en court-circuitant le péage... \o/

Avec ce brin de route en plus, on arrive à Nice presque 12 heures après être partis du parc. ^^

Un voyage bien amusant, donc. Les attractions de Gardaland sont peut-être un tout petit peu en deçà des autres parcs que l'on a pu faire, mais l'absence de files d'attente et le beau temps en ont fait un très bon moment. Et le retour fut bien fatiguant mais inoubliable :)
On entendra parler de Fréjus pendant encore longtemps \o/


Commentaires

Wolf
(22/10/2007, 13:47)
Tunga: NF, expression italienne indiquant "un tour pour rien avec perte de temps".

Exemple: Je passe par le Mont Blanc pour aller à Nice ==> j'ai fait une grosse Tunga.
Bart
(22/10/2007, 13:55)
Shen, tu as tout de même oublié notre petite pause gastronomique qui, elle aussi je pense, restera un moment inoubliable... ^^
HnR
(22/10/2007, 22:30)
Ah ça... si l'on prend en compte les "aaaargh !! Regarde, je suis pas bien attaché, le truc est trop lââââche !!!", ou bien les "Ca monte encore ?! non mais quand même il monte trop haut là... >_<", les arrivées d'air chauds, gratte-ciels et autres imperméables superficiels qui ont émaillé cette journée magique (avec une mention spéciale pour "il faut que j'aille aux toilettes là-tout-de-suite, là. Tu trouves pas qu'ils devraient en mettre aux abords des quais d'embarquement ?" et "j'ai des gressins entre les doigts"), on se rend compte qu'il a effectivement (bien qu'involontairement, cela ne fait aucun doute) omis tout un tas de choses dans son résumé.

Ralàlà, heureusement que je suis là pour combler ses petits oublis... :p
(23/10/2007, 09:26)
Traître ! ^^;
Tu faisais pas la fière non plus quand tu étais mal attachée :)

Mais c'est vrai j'ai oublié le cours d'italien :
- Bonjour : bonjourno (à prononcer avec l'accent français, bien entendu)
- S'il vous plait : père Castor
- Merci : gratte-ciel
- Au revoir : arrivée d'air chaud

Et le repas de midi qui a traumatisé Bart était un infâme fast-food, avec du dégraissant des gressins que tout le monde savait que ca s'appelle comme ça.

Nya
HnR
(23/10/2007, 10:49)
Certes, j'faisais pas la fière, je l'admets (note que j'aurais voulu t'y voir, affublé d'un harnais avec 10 cm de jeu sur le 'Sequoia Adventure', hein).

N'empêche que - faut-il le rappeler - ce n'est pas moi qui ai vociféré un tonitruant "rhaaaaaaaaaaargh !!! Méééééééééé, on avait dit pas de chute liiiiiibre !! >_<;;;;;" dans une salle de cinéma 3D.

:D
(23/10/2007, 11:11)
Il était bien foutu ce cinéma-3D-avec-siège-qui-bouge, on s'y croyait vraiment :p
Dixie
(23/10/2007, 18:36)
J'aurai pas du dormir ....

Sinon j'ai bien aimer courrir sur le grillage moi :p

Laisser un commentaire

Nom : (obligatoire)
Email : (facultatif, sert à afficher un Gravatar)
Site web : (facultatif)
Antispam (écrire plop) : (obligatoire)

Enregistrer les informations dans un cookie