Japan Expo

Du 7 au 9 juillet, c'était donc la Japan Expo à Paris. L'occasion de monter une expédition chaotique bonne, aux objectifs aussi divers que faire un sort au portefeuille de Katas, perdre Marie dans le métro, et mater les hentais de Al. L'objectif le plus important est le seul à avoir échoué.

Jeudi : une préparation minutieuse
Une expédition de cette ampleur nécessite une étude détaillée des documents locaux. Thomas est donc venu en renfort et tout le monde y a mis du sien : Thomas et Marie regardent le prospectus de la Japan Expo et le plan du métro, pendant que Katas joue à 650 km et frensh-bash les contacts MSN de Al.

Resto chinois pour finir la soirée : une soupe à la morve pour Thomas, un menu vapeur pour moi, et des photos artistiques pour patienter.

Et un magnifique gif animé de Katas maniant les baguettes :

Vendredi : un débarquement réussi
Dès 8h du matin, nous sommes chassés de notre squat par un être jaune au multiples antennes, qui gonfle quand il est faché.

Nous traversons les contrées les plus dangeureuses afin de nous rendre au parc des expositions. Nous pouvons alors rapidement constater que Mulder avait raison : nous ne sommes pas seuls.

Nous adressons courageusement la parole à un autochtone, qui nous oblige à frauder la moitié de la file d'attente. Dans notre soucis de nous conformer aux coutumes locales, nous obtempérons d'autant plus aisément que l'autochtone en question a l'air peu commode.

Après une petite heure d'attente, nous entrons enfin dans l'antre sacrée, peuplée de créatures d'apparences diverses.

Samedi : une reporter déléguée
Pour notre deuxième jour, nous arrivions en terrain conquis.

Gally pris rapidement l'appareil photo, prétextant que je ne photographiais pas assez le stand Dofus. Elle répara rapidement mon inexcusable erreur.


Tous les stands subirent ensuite le déchaînement de la furie photographique.

Les cosplayers ne s'en sortirent pas mieux.


C'est alors qu'on constata une ruée sur l'arbre à voeux, et on y vit fleurir les demandes les plus sibyllines : "Arrêtez-la photographe frénétique", "Que le stand Dofus soit dans une autre expo", ou encore "Ouvrez une fac de japonais en province".

Dimanche : l'assaut final
La journée commence fort avec Gally qui retire des sous au distributeur : "ah zut il me dit que l'imprimante ne marche pas, il va pas pouvoir me faire mes billets faut que je change de distributeur". On lui explique rapidement que le distributeur n'imprime pas les billets et on file dans le métro et le RER qui n'ont plus de secrets pour nous.

Gally continue son show, profitant des oreilles de chat qu'elle a achetées la veille pour reproduire le célèbre "nya nya".

Lorsque des membres de l'équipe de l'expo jettent des slips dans la file d'attente, Gally est là encore la première sur le coup.

Il y avait de jolies figurines pas à vendre, au grand dam de Katas.

Et j'ai eu droit à un magnifique dessin au stand Kiwee

Lundi : Bon tu Louvre, ton expo Star wars ?
Lundi matin, direction la cité des sciences pour l'expo star wars. Après 1h de métro, on arrive devant un garde de la sécurité qui nous annonce que c'est fermé le lundi. On ne se laisse pas démonter, direction le musée du Louvre. Accompagnés de notre guide préféré, rien ne peut nous arrêter. D'autant plus que Al est resté glander devant Dofus.

Après un hall d'aéroport, on entre dans le gigantesque labyrinthe dans lequel nous rencontrerons Rayman, et des gens aux bras étranges.

10 kilomètres de marche à pieds plus tard, nous nous octroyons une pause près des statues (comme les figurines de la veille, sauf qu'ils ont eu la flemme de les peindre).

Malgré la fatigue, nous improvisons un exercice de style digne des plus grande écoles d'art content pour rien : reproduire la position d'une statue.


Avec son interprétation criante de vérité, notre guide remporte haut la main la compétition.

Mardi : Fin du weekend
Il est temps de faire les bagages. Pas facile quand on a acheté 3 mètres cubes de figurines, mangas, et posters.

Bien entendu il y avait plein d'autres choses, mais j'ai pas toujours pris de photos, et ce post est déjà pas mal long. Je le completerais éventuellement demain soir Mais en fait non.


Aucun commentaire


Laisser un commentaire

Nom : (obligatoire)
Email : (facultatif, sert à afficher un Gravatar)
Site web : (facultatif)
Antispam (écrire plop) : (obligatoire)

Enregistrer les informations dans un cookie