Geometry wars galaxies

"Geometry wars : galaxies" est un jeu DS sympatique, je vais donc vous en dire deux mots. Enfin peut-être légèrement plus de deux, mais pas beaucoup plus non plus. Je prends le bus dans moins d'une heure donc ne trainons pas.

Geometry wars est donc un shoot'em up qui a ceci d'original que l'on contrôle le déplacement du vaisseau ET la direction des tirs. Et autant je me souviens de jeux genre avec des tanks où déplacer la tourelle était un calvaire, autant ici c'est très bien fait et les déplacements comme les tirs sont précis et efficaces. La croix de direction sert à se déplacer et l'écran tactile à diriger les tirs : il est très facile de slalomer entre les ennemis tout en mitraillant avec précision.

Cela assimilé, le jeu se résume à survivre le plus longtemps possible dans une arène où des ennemis apparaissent progressivement, souvent par groupe, et de plus en plus nombreux. Selon l'arène choisie les ennemis présents peuvent varier et apparaitre de façon différente (dans les coins, en cercle autour du vaisseau, en pluie, ...). Certaines arènes présentent contiennent murs mobiles pour changer un peu.

Les graphismes sont très simples, les ennemis sont représentés par des formes simples en trait lumineux sur fond noir, mais le tout est assez esthétique. Et surtout très lisible, point qui m'a souvent gêné sur les shoot'em up où il est difficile de faire la différence entre décor, ennemis, tirs ennemis et amis, bonus et explosions, ...

Le principal intérêt du jeu est dans la recherche de highscore. Et là arrive un défaut malheureux du jeu : sur de nombreuses arènes, le jeu est suffisamment facile pour pouvoir jouer indéfiniment. Au bout d'un certain nombre de points on gagne une vie, ce qui permet largement de rattraper les erreurs d'inattention, et l'on peut continuer à canarder pendant des heures. La page des records présente de nombreux records à plusieurs dizaines de millions de points, ce qui correspond à plusieurs dizaines d'heure de jeu consécutives. Chasser le score devient uniquement un jeu d'endurance (même en faisant des pauses, ça fini par lasser), sans besoin aucun d'adresse ni de stratégie. Il y a surement des arènes où le score n'est pas infini, mis je n'ai pas encore bien repéré. Peut-être le mode "Retro", où il n'y a pas le drône-assistant.

Le drône-assistant est un petit module qui suit le vaisseau dans l'arène, et tir sur les ennemis selon des schémas prédéfinis (attaque, défense, collecte de bonus, ...). Je n'ai d'ailleurs pas bien compris le fonctionnement de certains modes du drônes, la seule explication est une petite icône peu explicite. Le drône gagne de l'expérience à chaque match, et améliore ainsi le mode qui a été utilisé. Bien choisir le mode à utiliser selon le niveau, et monter l'expérience correspondante à fond aide à faire des points encore plus facilement.

Au final, le jeu est assez prenant, malgré son apparente répétitivité.

À noter qu'il existe une adaptation freeware du jeu sur PC, Grid wars. Le jeu a été supprimé du site originel à la demande de l'éditeur de Geometry wars, mais comme toujours il existe de nombreux miroirs sur internet ^^ (Grid wars, Grid wars 2, je n'ai essayé que le 1er donc je ne saurais vous dire les différences entre les 2)

On peut y jouer avec la combinaison clavier/souris, la souris remplaçant l'écran tactile, mais je n'ai pas trouvé ça très simple dans la mesure où on ne voit pas le curseur. On peut aussi tout faire au clavier, mais le tir est alors limité à 8 directions ce qui est bien moins précis. Ce mode de contrôle est d'ailleurs aussi disponible sur DS (les boutons ABXY pour tirer), mais c'est moins efficace que l'écran tactile. N'ayant pas de manette à double analogique à brancher sur mon pc, je n'ai pas pu essayer le mode de contrôle au joystick, qui est d'ailleurs celui de la première version de Geometry wars sur Xbox.

Et une fois de plus dans le bus se présentera le dilemme : jouer à Final Fantasy : Revenant wings, à Geometry Wars : Galaxies, ou lire De bons présages ?


Aucun commentaire


Laisser un commentaire

Nom : (obligatoire)
Email : (facultatif, sert à afficher un Gravatar)
Site web : (facultatif)
Antispam (écrire plop) : (obligatoire)

Enregistrer les informations dans un cookie