The cake is a lie !

J'avais déjà parlé ici de Portal quand j'avais essayé la version flash, mais je n'avais pas encore joué à l'original.
En regardant le "Chez Marcus" qui lui a récemment été consacré, je me suis souvenu que je voulais l'essayer justement, puisque j'en avais entendu beaucoup de bien de divers endroits.

Portal est donc un FPS où le but n'est pas de tuer des gens, mais de résoudre des casse-têtes afin de sortir de chaque salle. Et il faudra utiliser les portails de nombreuses façons afin de réussir les épreuves : passer d'un endroit à l'autre, prendre de l'élan, téléporter un cube sur un interrupteur, se débarrasser d'un drône, amener des boules d'énergie à destination, ...

Ce concept original est habilement mis en valeur par une réalisation soignée. L'ambiance, surtout, servie par une voix qui guide le joueur tout au long de l'aventure avec beaucoup d'humour. La voix de ce robot à moitié fou, cette voix qui déraille régulièrement, cette voix qui essaie de déstabiliser le joueur avec bluff et ironie... Cette voix là restera dans les annales du jeu vidéo. Le combat contre le dernier boss et même générique de fin sont de véritables délices. Un aperçu avec le trailer officiel.

La difficulté est bien dosée, autant au niveau de la résolution des énigmes que de la mise en œuvre de la solution (pour qui n'a pas l'habitude du maniement des FPS, se téléporter en 3D sur des plateformes mouvantes n'est pas forcément aisé). Le jeu est assez court, quelques heures suffisent à finir la mission principale. Même si quelques salles bonus sont ensuite accessible, la durée de vie reste assez courte, ce qui dans un sens n'est pas plus mal : cela permet au jeu de ne pas s'essouffler et de laisser au joueur une formidable impression.

Je ne joue jamais aux jeux PC habituellement, mais je ne regrette pas d'avoir joué à celui là. De part son concept original qui tranche avec la production PC habituelle, et surtout son humour excellent qui lui donne toute sa saveur, Portal est un chef d'œuvre du jeu vidéo, une expérience à ne pas rater.

(ATTENTION SPOILER)
On peut retrouver les citations de Portal sur Wikiquote. Si on se souvient surtout du désormais culte "The cake is a lie", il y a de nombreuses autres phrases qui font inévitablement sourire lorsqu'on les entend en situation.
"What are you doing? Stop it! I-i-i-i-i-... Weeee are pleased that you made it through the final challenge where we pretended we were going to murder you. We are very very happy for your success. We are throwing a party in honor of your tremendous success. Place the device on the ground, then lie on your stomach with your arms at your sides. A party associate will arrive shortly to collect you for your party. Make no further attempt to leave the testing area. Assume the 'Party Escort Submission Position' or you will miss the party."


Aucun commentaire


Laisser un commentaire

Nom : (obligatoire)
Email : (facultatif, sert à afficher un Gravatar)
Site web : (facultatif)
Antispam (écrire plop) : (obligatoire)

Enregistrer les informations dans un cookie