Rien ne réussit comme succès

Le Zen est un restaurant niçois tenu par des chinois qui font de la cuisine japonaise.
Ils mélangent donc un peu tout, et le daifuku du dessert est accompagné de biscuits de fortune. Bien plus drôles que les blagues Carambar qui ne font plus rire personne.

Si j'ai eu droit à un assez juste "Vous travaillez dans le silence et le calme" (même en écoutant AC/DC), d'autres se retrouvèrent assez perplexes devant un "Rien ne réussit comme succès"...

Et il manque la photo du meilleur, le mode d'emploi des baguettes. C'était les mêmes que dans tous les restaurants chinois du monde, celles où il y avait à une époque marqué qu'il fallait les tenir "comme si vous tenize un crayon". Si la faute à "teniez" a été corrigée depuis quelques années, nous avons eu droit ce soir là à la toute première version, probablement sorti d'un carton oublié : des inversions de lettres un peu partout, et surtout AUCUN espace entre les mots.

Un convive me rétorqua même :
"Ah, le mode d'emploi est marrant ? Je sais pas, sur mes baguettes ils est pas en français."
"Si si, regarde mieux..."

Merci donc aux traducteurs attitrés des restaurants chinois pour ces moments de rigolade digestive.


Aucun commentaire


Laisser un commentaire

Nom : (obligatoire)
Email : (facultatif, sert à afficher un Gravatar)
Site web : (facultatif)
Antispam (écrire plop) : (obligatoire)

Enregistrer les informations dans un cookie